Prologue

PROLOGUE
[f.4r] INCIPIT PROLOGUS REGULAE SANCTI BENEDICTI ABBATISPROLOGUS
1 Écoute, mon fils, les préceptes du Maître et prête l’oreille de ton coeur. Reçois volontiers l’enseignement d’un si bon père et mets-le en pratique, 2 afin de retourner par l’exercice de l’obéissance à celui dont t’avait éloigné la lâcheté de la désobéissance. 3 C’est à toi donc maintenant que s’adresse ma parole, à toi, qui que tu sois, qui renonces à tes volontés propres et prends les fortes et nobles armes de l’obéissance, afin de combattre pour le Seigneur Christ, notre véritable Roi. 1 [sg.1] Obsculta o fili præcepta magistri, et inclina aurem cordis tui, et admonitionem pii patris libenter excipe, et efficaciter implecomple, 2 ut ad eum per obœdientiæ laborem redeas, a quo per inobœdientiæ desidiam recesseras. 3 Ad te ergo nunc meusmihi sermo dirigitur, quisquis abrenunciansabrenuntians propriis voluptatibusvoluntatibus Domino Christo vero regi militaturus, obœdientiæ fortissima atque præclara arma assumissumis.
4 Avant tout, demande-lui par une très instante prière qu’il mène à bonne fin tout bien que tu entreprennes; 5 ainsi, après avoir daigné nous admettre au nombre de ses enfants, il n’aura pas sujet, un jour, de s’affliger de notre mauvaise conduite. 6 Car, en tout temps, il faut avoir un tel soin d’employer à son service les biens qu’il a mis en nous, que non seulement il n’ait pas lieu, comme un père offensé, de priver ses fils de leur héritage, 7 mais encore qu’il ne soit pas obligé, comme un maître redoutable et irrité de nos méfaits, de nous livrer à la punition éternelle, tels de très mauvais serviteurs qui n’auraient pas voulu le suivre jusqu’à la gloire. 4 In primis ut quicquid agendum inchoas bonum, ab eo perfici [sg.2] instantissima oratione deposcas, 5 ut qui nos iam in filiorum dignatus est numero computare, non debeatdebet aliquando de malis actibus nostris contristari. 6 Ita enim ei omni tempore de bonis suis in nobis parendum est ut non solum ut[...] iratus pater nossuos non aliquando filios exheredet, 7 sed nec ut metuendus Dominus, irritatus [...]a malis nostris ut nequissimos servos tradat ad perpetuam pœnamperpetuam tradat ad pœnam, qui eum sequi noluerint ad gloriam.
8 Levons-nous donc, enfin, l’Ecriture nous y incite : « L’heure est venue, dit-elle, de sortir de notre sommeil. » (Romains 13:11). 9 Ouvrons les yeux à la lumière divine. Ayons les oreilles attentives à la voix de Dieu qui nous crie chaque jour cet avertissement : 10 « Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas vos coeurs » (Psaumes 94:8), 11 et ailleurs : « Qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises » (Apocalypse 2:3). 12 Et que dit-il ? « Venez, mes fils, écoutez-moi, je vous enseignerai la crainte du Seigneur. (Psaumes 33:12). 13 Courez pendant que vous avez la lumière de la vie, de peur que les ténèbres de la mort ne vous saisissent. » (Jean 12:35). 8 Exsurgamus ergo tandem aliquando excitante nos scriptura, ac dicente : « Hora est iam nos de somno surgere. » [f.4v] 9 Et apertis oculis nostris ad deificum lumen, attonitis auribus audiamus, divina cotidie clamans quid nos admoneatadmonet [sg.3] vox dicens : 10 « Hodie si vocem eius audieritis nolite obdurare corda vestra », 11 et iterum : « Qui habet aures audiendi audiat quid Spiritus dicat ecclesiis. » 12 Et quid dicit : « Venite filii audite me, timorem Domini docebo vos. 13 Currite dum lumen vitæ habetis, ne tenebræ mortis vos comprehendant. »
14 Le Seigneur, cherchant son ouvrier dans la foule du peuple à laquelle il crie, dit encore : 15 « Quel est l’homme qui veut la vie et désire voir des jours heureux ? » (Psaumes 33:13). 16 Que si, à cette demande, tu lui réponds : « C’est moi », Dieu te réplique : 17 « Si tu veux avoir la vie véritable et éternelle, interdis le mal à ta langue et à tes lèvres toute parole trompeuse; détourne-toi du mal et fais le bien; cherche la paix avec ardeur et persévérance. (Psaumes 33:14‑15). 18 Et lorsque vous agirez de la sorte, mes yeux seront sur vous et mes oreilles attentives à vos prières, et avant même que vous ne m’invoquiez, je vous dirai : ‘Me voici.’ » (cf. Psaumes 33:16; Ésaïe 58:9) 14 Et quærens Dominus in multitudine populi sui[...],cui hæc clamat operarium suum, iterum dicit : 15 « Quis est homo qui vult vitam et cupit videre dies bonos ? » 16 Quod si tu audiens respondeas « Ego », dicit tibi Deus : 17 « Si vis habere veram et perpetuam vitam, prohibe linguam tuam a malo, et labia tua ne loquantur dolum. DiverteDeverte a malo et fac bonum, inquire pacem et sequere eam. 18 Et cum hæc feceritis, oculi mei erunt[...] super [sg.4] vos, et aures meaemeas ad preces vestras. Et antequam me invocetis, dicam vobis : ‘Ecce adsum’. »
19 Quoi de plus doux, frères très chers, que cette voix du Seigneur qui nous invite ? 20 Voyez comme le Seigneur lui-même, dans sa bonté, nous montre le chemin de la vie. 21 Ceignons donc nos reins de la foi et de la pratique des bonnes oeuvres; sous la conduite de l’Evangile, avançons dans ses chemins, afin de mériter de voir Celui qui nous a appelés dans son royaume. (cf. Éphésiens 6:14‑15; Luc 12:35; 1 Thessaloniciens 2:12) 19 Quid dulcius nobis [...]ab hac voce Domini invitantis nos, fratres carissimi ? 20 Ecce pietate sua demonstrat nobis Dominus viam vitæ. 21 Succinctis ergo fide, etvel observantia bonorum actuum lumbis nostris, per ducatum Evangelii pergamus itinera eius, ut mereamur eum qui nos vocavit in regno suoregnum suum videre.
22 Si nous voulons habiter dans la demeure de ce royaume, sachons qu’on n'y parvient que si l’on y court par les bonnes actions. 23 Mais interrogeons le Seigneur en lui disant avec le prophète : « Seigneur, qui habitera dans ta demeure ? Qui reposera sur ta montagne sainte ? » (Psaumes 14:1) 24 Après cette demande, mes frères, écoutons la réponse du Seigneur; il nous montre la route de cette demeure en disant : 25 « C'est celui qui marche sans tache et accomplit la justice; 26 celui qui dit la vérité du fond de son coeur, qui n'a pas prononcé de parole trompeuse, 27 qui n'a pas fait de tort à son prochain, qui n'a pas accueilli des discours injurieux contre lui. » (Psaumes 14:2‑3) 28 C'est celui qui rejette loin des regards de son coeur (cf. Psaumes 14:4) l'esprit malin qui le tente, et les suggestions qu'il lui souffle, les réduit à rien, saisit les premiers rejetons de la pensée diabolique et les brise contre le Christ. 29 Ce sont ceux qui, craignant le Seigneur (cf. Psaumes 14:4), ne s'enorgueillissent pas de leur bonne observance, mais qui, reconnaissant que le bien qui se trouve en eux ne peut venir d'eux-mêmes mais du Seigneur, 30 glorifient le Seigneur qui agit en eux, et lui disent avec le prophète (cf. Psaumes 14:4) : « Non pas à nous, Seigneur, non pas à nous, mais à ton nom donne la gloire. » (Psaumes 113:1) 31 De même l'apôtre Paul ne s'est rien attribué du succès de sa prédication, mais dit : « C'est par la grâce de Dieu que je suis ce que je suis », (1 Corinthiens 15:10) 32 et encore : « Que celui qui se glorifie, se glorifie dans le Seigneur. » (2 Corinthiens 10:17) 33 Aussi le Seigneur dit dans l'Evangile : « Celui qui écoute mes paroles et les accomplit, je le comparerai à un homme sage qui a bâti sa maison sur la pierre; 34 les fleuves ont débordé, les vents ont soufflé et se sont déchaînés sur cette maison; mais elle n'est point tombée, parce qu'elle était fondée sur la pierre. » (Matthieu 7:24‑25) 22 In cuius regni tabernaculo si volumus habitare, nisi [f.5r] illuc bonis actibus nostris[...] curraturcurritur, minime pervenitur. 23 Sed interrogemus cum propheta Dominum dicentes ei : « Domine quis habitabit in tabernaculo tuo, aut quis requiescet in monte sancto tuo ? » 24 Post hanc interrogationem fratres Dominum audiamus respondentem et ostendentem [sg.5] nobis viam ipsius tabernaculi, 25 et dicentemdicens : « Qui ingreditur sine macula, et operatur iustitiam. 26 Qui loquitur veritatem in corde suo, qui non egit dolum in lingua sua. 27 Qui non fecit proximo suo malum, qui opprobrium non accepit adversus proximum suum. » 28 Qui malignum diabolum aliqua suadentem sibi, cum ipsa suasione sua, a conspectibus cordis sui respuens, deduxit ad nihilum, et parvulos cogitatos eius tenuit et allisit ad Christum. 29 Qui timentes Dominum de bona observantia sua, non se reddunt elatos, sed ipsa in se bona non a se posse sed a Domino fieri existimantes, 30 operantem in se Dominum magnificant, illud cum propheta dicentes : « Non nobis Domine non nobis, sed nomini tuo da gloriam. » 31 Sicut nec [sg.6] Paulus apostolus, de prædicatione sua sibi aliquid imputavit dicens : « Gratia Dei sum id quod sum. » 32 Et iterum ipse dicit : « Qui gloriatur in Domino glorietur. » 33 Unde et Dominus in Evangelio ait : « Qui audit verba mea [...]hæc et facit ea similabo eum viro sapienti, qui ædificavit domum suam suprasuper petram. 34 Venerunt flumina, flaverunt venti, et impegerunt in domum illam, et non cecidit, [...]quia fundata enim[...] erat suprasuper petram. »
35 Pour achever, le Seigneur attend de nous que nous répondions chaque jour par nos oeuvres à ses saintes leçons. 36 S'il prolonge comme une trêve les jours de notre vie, c'est pour l'amendement de nos péchés, 37 selon cette parole de l'Apôtre : « Ignores-tu que la patience de Dieu te convie à la pénitence ? » (Romains 2:4) 38 Car ce doux Seigneur affirme : « Je ne veux pas la mort du pécheur, mais qu'il se convertisse et qu'il vive. » (Ezéchiel 33:11) 35 Hæc complens Dominus, expectat nos[...] cotidie his [f.5v] suis sanctis monitis factis nos respondere debere. 36 Ideo nobis propter emendationem malorum huius vitæ dies ad indutias relaxantur, 37 dicente Apostolo : « An nescis quia patientia Dei ad pænitentiam te adducit ? » 38 Nam pius Dominus dicit : [sg.7] « Nolo mortem peccatoris sed ut[...] convertatur et vivat. »
39 Lorsque nous avons demandé au Seigneur, mes frères, qui habitera dans sa demeure, nous avons appris ce qu'il faut faire pour y demeurer. Puissions-nous accomplir ce qui est exigé de cet habitant ! 40 Il nous faut donc préparer nos coeurs et nos corps aux combats de la sainte obéissance à ses commandements. 39 Cum ergo interrogassemus Dominum fratres de habitatore tabernaculi huiuseius, audivimus habitandi præceptum. Sed et[...] si compleamus habitatoris officium, erimus heredes regni cælorum. 40 Ergo præparanda sunt corda nostra et corpora, sanctæ præceptorum obœdientiæ militaturamilitanda.
41 Quant à ce qui manque en nous aux forces de la nature, prions le Seigneur d'ordonner à sa grâce de nous prêter son aide. 42 Et si, désireux d'éviter les peines de l'enfer, nous voulons parvenir à la vie éternelle, 43 tandis qu'il en est temps encore et que nous sommes en ce corps et que nous pouvons accomplir tout cela à la lumière de cette vie, 44 courons et faisons, dès ce moment, ce qui nous profitera pour toute l'éternité. 41 Et quod minus habemushabet in nobisnos natura possibile, rogemus Dominum, ut gratiæ suæ iubeat nobis adiutorium ministrare. 42 Et si fugientes gehennæ pœnas, ad vitam perpetuam volumus pervenirevitam volumus pervenire perpetuam, 43 dum adhuc vacat, et in hoc corpore sumus, et [...]hæc omnia per hæchanc lucis viamvitam vacat implere 44 currendum est et agendumet agendum est modo quod imperpetuumin perpetuo nobis expediat.
45 C'est à cette fin que nous voulons fonder une école où l'on serve le Seigneur. 46 Dans cette institution, nous espérons ne rien établir de rude ni de pesant. 47 Si, toutefois, il s'y rencontrait quelque chose d'un peu rigoureux, qui fût imposé par l'équité pour corriger nos vices et sauvegarder la charité, 48 garde-toi bien, sous l'effet d'une crainte subite, de quitter la voie du salut dont les débuts sont toujours difficiles. 45 Constituenda [sg.8 ] est ergo a nobis dominici schola servitii, 46 in qua institutione nihil asperum nihil quum[...] grave nos constiturosconstituturos speramus. 47 Sed et si quid paululum restrictius dictante æquitatis ratione propter emendationem vitiorum, etvel conservationem caritatis processerit, 48 non ilico pavore perterritus refugias viam salutis, quæ non est nisi angusto initio incipienda.
49 En effet, à mesure que l'on progresse dans la voie religieuse et dans la foi, le coeur se dilate, et l'on court dans la voie des commandements de Dieu, avec la douceur ineffable de l'amour. 50 Ne nous écartons donc jamais de son enseignement, et persévérant jusqu'à la mort dans sa doctrine au sein du monastère, participons par la patience aux souffrances du Christ pour mériter d'avoir part à son royaume. Amen. 49 ProgressuProcessu vero conversationis et fidei dilatato corde inenarrabili dilectionis dulcedine curritur via [f.6r] mandatorum DominiDei, 50 ut ab ipsius numquam magisterio discedentes in eius doctrinadoctrinam usque ad mortem in monasterio perseverantes, passionibus Christi, per patientiam participemusparticipemur, ut [...]et regno eius mereamur esse consortes. Explicit prologusAmen.

1 commentaire: